bouton-article


Le pétrole : une remontée est amorcée?

Les cours du pétrole ont violemment corrigé depuis le deuxième semestre 2014, passant de 115 à 50 $/baril fin janvier 2015. Cette baisse a été causée par le ralentissement mondial et la volonté des pays exportateurs de ne plus réguler l’offre grandissante suite à l’émergence du pétrole de Schiste.

Depuis, le prix de l’or noir n’a cessé d’osciller à la recherche d’une tendance et d’un prix d’équilibre, entrainant bon nombre de théories sur sa valeur réelle. Mais depuis la fin du mois de mars, on aperçoit un semblant de direction pouvant être interprété comme un début de retournement de cette tendance baissière. Cependant, il ne faut pas omettre les tensions géopolitiques qui sont apparues dernièrement tel que les bombardements au Yémen qui se situe sur l’un des principaux noeuds de congestion potentiels pour le transport de pétrole (détroit de Bab-el-Mandeb), ou les accords potentiels sur le nucléaire iranien qui entraineraient une hausse de l’offre mondiale.

Graphe 1 : Cours du Brent depuis 1 an

PH_2015_05_07

Aujourd’hui personne ne peut prédire avec certitude l’évolution de cette matière première dans les mois à venir au vu de la complexité de ce marché.

Sans tenir compte du contexte macroéconomique et politique, dans une analyse purement statistique des diverses positions ouvertes sur le BRENT (pétrole de mer du Nord), on peut identifier une certaine corrélation qui s’est vérifiée par 4 fois au cours des 4 dernières années. Lorsque le rapport des positions « longs » (à la hausse) et des positions « shorts » (à la baisse) sur le BRENT dépasse un ratio de 6x, le cours du pétrole part à la baisse (Cf graphe 2).

Graphe 2 : Rapport du nombre de contrats Longs et Shorts ouverts sur le Brent (en bleu)
vs Évolution du cours du Brent (en gris)

PH_2015_05_07_1

L’interprétation de ce graphique peut nous amener à penser que le Brent devrait repartir à la baisse très prochainement car le rapport des positions actuelles est supérieur à 6x.

Néanmoins cela n’est qu’une interprétation sur les positions du marché et il ne faut surtout pas mettre de côté les fondamentaux tels que l’offre et la demande qui sont les principaux facteurs influençant le prix.

Benjamin Chiche
Assistant de gestion

Voir d'autres articles similaires

Perspectives 2023

Le retour de l’inflation sur des niveaux que l’on n’avait pas vus depuis une quarantaine d’années et la réaction des banques centrales (…)